Actualités

Festival 2018

Trois magnifiques concerts vous ont été proposés cette année 2018.

Le festival a eu lieu

Vendredi 6 juillet  2018

Samedi 7 juillet  2018

Dimanche 8 juillet  2018

 

Compteur de visites

-

 

Festival de la Clarté Dieu 2018

Les vidéos peuvent être regardées en plein écran, bouton carré en bas à droite de la fenêtre You Tube. Touche "Echap" pour sortir du plein écran.

Programmes et biographies des artistes

 

Le Trio Euterpe & ses invitées

 

Jean Pierre Lacour, violon ; Denis Bouez, alto ,

de l’Orchestre de Paris,

Daniel Raclot, violoncelle, 1er violoncelle solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Julie Alcaraz, piano; Yui Chizawa, flûte

Le Trio Euterpe remercie Daniel Raclot d’avoir accepté d’assurer ces programmes en remplacement de François Michel retenu par un changement de planning à l’Orchestre de Paris dont il est soliste.

Trio Euterpe - samedi 06 juillet 2018

 

TROIS VOYAGES AVEC MOZART   (1756 – 1791)

 

 

 

Divertimento  en Si b majeur  pour trio à cordes   KV anh 229

 

Divertimento en  Mib majeur  pour   trio à cordes    K 563

 

Jean Pierre Lacour, violon; Denis Bouez, alto ; François Michel, violoncelle

 

 

  • Samedi 7 juillet 2018             Les deux Quatuors  pour piano et cordes

 

Quatuor pour piano et cordes en  Mib majeur K 493

Prélude et fugue  K 404 a  pour trio à cordes

transcrit de la sonate pour orgue n° 2  de  Jean Sébastien  Bach

 

Quatuor pour piano et cordes  en  sol mineur K 478

 

Jean Pierre Lacour, violon; Denis Bouez, alto; François Michel, violoncelle

Julie Alcaraz; piano

 

 

 

Dimanche 8 juillet 2018             Les  Quatuors  pour flûte et cordes  (intégrale)

 

Quatuor en Ut majeur K 285 b   -   Quatuor en La majeur K 298

 

Quatuor en Sol majeur K 285 a   -   Quatuor en Ré majeur K 285

 

Jean Pierre Lacour, violon; Denis Bouez, alto; François Michel, violoncelle;

Yui  Chizawa, flûte

 

_______________________________________

 

Le Trio Euterpe 

 

   Jean-Pierre Lacour, violon, Denis Bouez, alto et François Michel violoncelle partagent leur carrière musicale entre la musique de chambre et l’Orchestre de Paris.

Au sein de cet orchestre, ils côtoient les plus grands solistes et ont joué sous la baguette des plus grands chefs.

   Le répertoire du trio s’étend de la période baroque (interprétée sur instruments d’époque) à la musique contemporaine. Le trio a créé le quatrième trio à cordes de Claude Ballif et possède entre autres à son répertoire des œuvres de Taïra, Mantovani et Akira Tamba. Soucieux d’élargir son répertoire, le trio se consacre également aux chefs d’œuvres de la musique de chambre avec piano ou instruments à vent, devenant ainsi une cellule musicale à laquelle de nombreux instrumentistes se plaisent à s’intégrer. Le Trio Euterpe a donné de nombreux concerts à l’étranger, Allemagne, Italie, Irlande, Portugal, Japon.

   Habitué des concerts du mois Molière de Versailles, le Trio Euterpe & Co s’est illustré depuis 2015 dans des intégrales en trois concerts, Les trios à cordes de Beethoven, l’œuvre de musique de chambre pour vents et cordes de Mozart et en 2017 toujours de Mozart l’intégrale des quintettes à cordes. Toutes ces intégrales sont très rarement données en concert. En juin 2018 ce sera le cycle des six quatuors dédiés à Haydn de Mozart. Ce mois de novembre 2017 Le Musée Marmottan de Paris les accueillit pour un concert dans la « salle des Nymphéas » de Monet consacré à Mozart et Brahms  les quintettes pour clarinette et cordes avec Pascal Moraguès.

 

 

Jean Pierre Lacour,   violon

 

   Après des études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, couronnées par un premier prix de violon dans la classe de Gérard Jarry, Jean-Pierre Lacour se perfectionne à l'Académie Chigiana de Sienne.

   Il se consacre alors à la musique de chambre et fait partie successivement de l'Orchestre de Chambre de Rouen et du Quatuor à cordes Jean-Noël Molard avec lequel il enregistre Boccherini, Bach  (l'art de la fugue) et réalise un premier enregistrement mondial des quatuors du Chevalier de Saint-Georges.

   Il est reçu par Daniel Barenboïm en 1980 à l'Orchestre de Paris et rejoint le Trio Euterpe. Son parcours musical s'étoffe avec sa participation à la création de l'ensemble Mosaïques sous la direction de Christophe Coin, avec lequel il collabore toujours au sein de l'Ensemble Baroque de Limoges. Philippe Herreweghe l'appelle lorsqu'il fonde l'Orchestre des Champs-Elysées. 

   Depuis 2008 il est régulièrement invité à diriger l’Orchestre Philharmonique de Waseda, orchestre des étudiants de l’université de Waseda à Tokyo, ainsi que l’Orchestre de l’université de Technologie et de Marine de Tokyo, et l’Orchestre Symphonique de Fuchu.

   Il a pris en octobre 2012 la direction artistique de l’Orchestre Symphonique de Lisieux

 

 

 

Denis Bouez,   alto

 

   A commencé ses études au Conservatoire National de Musique de Caen dans la classe d’alto et de musique de chambre de Janine Linale. Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dont il sort très rapidement avec plusieurs premiers prix. C’est alors qu’il suit les cours de l’Académie Chigiana de  Sienne où il travaille avec l’altiste Bruno Giuranna et le pianiste Sergio Lorenzi pour la musique de chambre. Il se perfectionne en Grande Bretagne au côtés de Sandor Vegh.

   En 1974 il rejoint l’Orchestre de Paris reçu sur concours par Sir Georg Solti où il joue aux côtés des plus grands chefs et des plus grands solistes. Ses quinze années passées sous la direction de Daniel Barenboim avec qui il a l’honneur de jouer entre autres l’intégrale des concertos de Mozart lui apportent une très grande formation pour sa carrière artistique.

   Membre fondateur du Trio Euterpe il enregistre Boccherini, l‘intégrale des douze trios à cordes en première mondiale, Schubert et Mozart.

   Dans le cadre de ses activités sur instruments d’époque Denis Bouez  participe à de nombreux enregistrements et concerts au sein de l’Orchestre des Champs Elysées  avec Philippe Herreweghe et est membre de l’ensemble Opera Fuoco que dirige David Stern. Il est également invité par les Solistes Européens au Luxembourg.

   Il a enregistré des œuvres de Schumann avec la pianiste Anne Gaels  ainsi que l’intégrale des suites de JS Bach pour violoncelle transcrites à l’alto sur instrument d’époque.

 

 

François Michel,   violoncelle

 

   François Michel étudie le violoncelle dans sa ville natale La Rochelle avant d’être admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Maurice Gendron. Après avoir obtenu un Premier Prix à l’unanimité, il est admis en cycle de perfectionnement de musique de chambre avec Régis Pasquier et Roland Pidoux.

   François Michel est titulaire de l’Orchestre Philharmonique de Radio France de 1990 à 1994. Il rejoint alors l’Orchestre de Paris au sein duquel il est nommé troisième violoncelle solo en 2001, puis deuxième violoncelle solo en 2003. Ces grandes formations symphoniques lui permettent de jouer dans les salles les plus prestigieuses (Musikverein à Vienne, Philharmonie à Berlin, Carnegie Hall à New York, Suntory Hall à Tokyo...)sous la baguette des plus grands chefs.

   En 2002, François Michel joue en soliste accompagné par l’Orchestre de Paris placé sous la direction de son directeur musical Christoph Eschenbach.

   Membre de diverses formations de musique de chambre, François Michel participe notamment à un enregistrement du sextuor à cordes de Vincent d’Indy aux cotés d’Emmanuel Gaugué, ainsi qu’à celui d’un disque consacré à Brahms et à Schumann pour lequel il collabore avec Roland Pidoux.

   Au cours de l’été 2005, le quatuor à cordes dont il fait partie est invité à se produire dans le cadre du Festival International de Ravinia (Chicago), où il a l’honneur de jouer en compagnie de Christoph Eschenbach.

   François Michel s’intéresse également aux styles d’interprétation sur instruments “anciens” et obtient à l’unanimité, en 1998, un Diplôme de Musique Ancienne au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris dans la classe de David Simpson.

   Depuis, François Michel est régulièrement invité à jouer avec le pianofortiste hollandais Arthur Schoonderwoer.

 

 

 

Daniel Raclot,   violoncelle  

 

   Daniel Raclot commence ses études musicales à Limoges sous la direction de son professeur Louise Sudrat  puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'André Navarra et de celle de Geneviève Joy pour la musique de chambre.  Après avoir obtenu en 1974 ses deux premiers prix, il entreprend un  cycle de perfectionnement en sonate avec la pianiste Caroline Roussel. Il remporte en 1976  le 1er Prix au concours international de violoncelle Maria Canals  à Barcelone et en 1981 il  est lauréat du Concours Rostropovitch à Paris.

Après deux années passées au sein de l’Orchestre de Paris, il est nommé en 1978, 1er violoncelle solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.

    Son éclectisme musical le conduit à  créer des œuvres d'Olivier Greif, Sofia Gubaïdulina, Dominique Troncin, Nicolas Bacri, Yoko Kubo, Luis Naon...

 Il joue également les plus grands concertos du répertoire sous la direction de Rolf Reuter, Marek Janowski, Myung-Whun Chung,  Bertrand de Billy, Serge Baudo …

 

   Particulièrement attiré par la musique de chambre, il rejoint diverses formations telles que ll'Octuor de Paris, le Trio à cordes de Paris, le Trio Jean Françaix.

 Il participe à la création du Sextuor Sartory et à celle du Trio Bergamasque avec lequel il a obtenu en 1994 le 1er  prix au concours international d’Illzach .

   En 2005, avec le pupitre de violoncelles de  l’Orchestre Philharmonique, il s’associe à la création de  l’ensemble Les Phil’Art’Cellistes

   Jouant régulièrement au Japon, notamment avec la violoniste Mari Yasuda et la pianiste Aïko Okamoto, il a été invité par le Kaï Music Festival pour y donner des récitals et master classes.

Dans le cadre du Département de Formation à l’Orchestre, il a enseigné de nombreuses années au CRR de Paris .

 

 

Julie  Alcaraz piano

 

   Musicienne à plusieurs facettes, c’est au piano que Julie Alcaraz choisit de s’exprimer principalement. Possédant un DEM de violoncelle et diplômée de chant lyrique, elle enrichit   sans cesse son jeu pianistique par cette pluralité musicale. Cette artiste d’origine espagnole est particulièrement attachée à défendre le répertoire d’Albéniz, à travers l’œuvre d’Ibéria, qui tient une place toute particulière dans son cœur.

   Actuellement en « Post-graduate » au Mozarteum de Salzburg dans la classe de Jacques Rouvier, après obtention du  diplôme d’« Artiste interprète » du CNSM  de Paris dans la classe de Denis Pascal. Julie bénéficia des conseils d’éminents pianistes tels qu' Hortense Cartier-Bresson, Olivier Gardon, François René Duchable, Jean François Heisser, Jérôme Rose, Philippe Cassard.

   Sa carrière s’ouvre dès le début à l’international en tant qu’ambassadrice de musique française au Japon lors d’un concert de Gala en 2008. Elle est également reçue en Europe : Portugal, Roumanie, Espagne, en Irlande (« Clandeboye festival », aux États-Unis (New York "International Keyboard Institute»), puis tout récemment à Londres en première partie du récital du pianiste concertiste Barry Douglas. C’est une invitée régulière des salles et festivals parisiens (Festival Chopin,  Salle Gaveau, Grand Palais, Festival "Jeunes Talents", Cité de la Musique, Théâtre Impérial de Compiègne, Château de Fontainebleau), mais également en  province dans de nombreux festivals tels que : « Liszt en Provence », « Les Pianissimes » , « festival international de Dinard » « Le vent sur l’arbre » ), et spécifiquement dans le Pays basque à Biarritz (Hôtel du Palais, Musée historique, Festival International Piano Classique).

   Chambriste confirmée et appréciée, elle est deux fois lauréate du prix de l’Académie Ravel et forme un duo aux cotés de la violoncelliste Marion Platero avec laquelle elle partage régulièrement la scène lors de diverses tournées de concerts (Paris, Agen, Landes). Elle fut également l’invitée de France Musique dans l’émission « Générations Jeunes Interprètes » présentée par Gaëlle le Gallic, notamment au côté d’Emmanuelle Bertrand puis quelques mois plus tard en piano seul.

   Soliste riche et complète, elle multiplie également les expériences avec orchestre : 3e concerto de Beethoven avec l’orchestre Bayonne-Côte-Basque, sous la direction de Benjamin Levy, 10e concerto de Mozart pour deux pianos avec le pianiste concertiste Olivier Chauzu, « Nuis dans les jardins d’Espagne » de Manuel de Falla avec l’orchestre des Lauréats du CNSM de Paris.

   Nous la retrouverons pour la première fois Salle Cortot le 12 décembre dans un programme en sonate avec le violoniste Ryo Kojima, et avant lors de plusieurs récitals : le 5 novembre au festival Senliszt offert par la fondation Cziffra, le 11 novembre au château de Bourgon et le 2 Décembre à Agen.

   Julie remporte en 2016  le 3e prix au concours International Mackenzie de New York, et est lauréate des Fondation Cziffra et Meyer ainsi que du Mécénat Musical Société Générale.

   Elle est soutenue depuis 2017 par le Club Soroptimiste d’Agen et par l’association artistique de  l’Adami.

 

 

Yui Chizawa,  flûte

 

   Licence de mathématiques en 1999, Université Tsuda, Tokyo

   Diplôme supérieur de Concertiste à l’Ecole Normale de Musique de Paris en 2002, dans la classe de Pierre-Yves ARTAUD.

   Premier Prix à l'unanimité en 2003, au concours international de flûte Gaston CRUNELLE et Lucien WURSER à Paris.

   Récitals  parisiens à la Cité internationale des Arts, Salle Cortot et à la Maison du Japon.

   Concerts pour quatre flûtes avec Vincent LUCAS (flûte solo de l'Orchestre de Paris) en 2006 à Tokyo.

   Concerts au sein du pupitre de flûtes de l'Orchestre Philharmonique de Tokyo City et l'Orchestre Philharmonique de Tokyo.

   Professeur à l’Orchestre Philarmonique de Waseda (orchestre de l’université de Waseda) et à l’orchestre d’harmonie Japan University.

 

 

 

Yui Chizawa  et le Trio Euterpe en concert

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Les Amis de la Clarté Dieu
© site web, photos et vidéos: Sylviane Monthulé, artiste-plasticienne, contact@sylvemcreations.net
© participation photos: merci à FX. Lebas, Jérôme Delpau

Email