Actualités

Compteur de visites

-

 

Festival de la Clarté Dieu 2019

Dérouler la page pour voir les programmes, les photos par concert, les biographies des artistes

 

 

Ce programme a été tout à fait exceptionnel, François Cornu nous a mijoté trois soirées  mémorables.

De la passion et de très grands talents.

 

 

- Vendredi 5 juillet : récital de piano, François Cornu

"Hommage à Alain Kremski". 

 

Première partie :


F. SCHUBERT (1797-1828) :
• Klavierstücke n°2 en Mi bémol
Majeur
• Impromptu en Mi bémol Majeur
opus 90 n°2
Erik SATIE (1866-1925) :
• Gnossienne n°5
F. LISZT (1811-1886) :
• Jeux d’eau à la Villa d’Este, extrait
des Années de Pélerinage
• Légende de St François de Paule
marchant sur les flots


Deuxième partie :


S. RACHMANINOFF (1873-1943) :
Deux Préludes,
• en Sol dièse mineur opus 32 n°12
• en Sol mineur opus 23 n°5
Erik SATIE (1866-1925) :
• Gnossienne n°4
F. CHOPIN (1810-1849) :
• Deux Nocturnes, opus 27 n°1 et 2
• Scherzo n°2 en Si bémol mineur
opus 31

 

 

- Samedi 6 juillet : concert "Découvertes".

Quelques modifications ont été apportées à ce qui avait été annoncé:

François Cornu présente Agathe Goichon, flûte et Anaëlle Blanc-Verdin, violon

 

Première partie :


G.P. TELEMANN (1681-1767) :
Fantaisie n°3 en Si mineur pour flûte seule
(Largo-Vivace-Adagio-Allegro)
W.A. MOZART (1756-1791) :
Sonate en Mi mineur K 304 pour violon et
piano
(Allegro - Tempo di Minuetto)
F. SCHUBERT (1797-1828) :
Moment musical en D.780 n°4, en Ut dièse
mineur pour piano seul
W.A. MOZART (1756-1791) :
Concerto n°1 en Sol Majeur K 313 pour flûte et
orchestre (version piano)
Concerto n°1 en Sol Majeur K 313 pour flûte et orchestre (version piano)

(1er mouvement Allegro maestoso)

CESAR CUI (1835-1918)

Nocturne, en trio, violon, flûte et piano

 

Deuxième partie :


Heinrich BIBER (1644-1704) :
Passacaille, pour violon seul
F. SCHUBERT (1797-1828) :
Sonatine pour violon et piano n°1 D 384 (1816)
(Allegro molto – Andante – Allegro vivace)
C. DEBUSSY (1862-1918) :
Syrinx, pour flûte seule
F. POULENC (1899-1963) :
Sonate pour flûte et piano
(Allegretto malinconico - Cantilena
- Presto giocoso)
J. IBERT (1890-1962) :
Interlude pour flûte, violon et clavecin
(version piano)

 

 

- Dimanche 7 juillet : concert lyrique.

"Fêtes galantes"

 

Avec Laetitia Corcelle, soprano, Olivier Coiffet, ténor et François Cornu, piano

 

Première partie :


R. HAHN
A Chloris
Fêtes Galantes (P. Verlaine)
G. FAURÉ
Puisqu’ici-bas toutes âmes... (V. Hugo)
F. POULENC
Les chemins de l’amour
Fêtes galantes
Les gars qui vont à la fête
C.SAINT SAËNS
Si vous n’avez rien à me dire (V. Hugo)
Coccinelle (V. Hugo)
H. BERLIOZ
Villanelle, extrait des
« Nuits d’été » (Th. Gautier)
É. SATIE
Je te veux
C. CHAMINADE
A travers bois


Deuxième partie :


R. HAHN
« Nous avons fait un beau voyage... »,
extrait de « Ciboulette) »
A. MESSAGER
Mon rêve (S. Guitry)
J. OFFENBACH
Chanson de Fortunio
Invocation à Vénus, extrait de « La belle Hélène »
Barcarolle, extrait des « Contes d’Hoffmann »
É. SATIE
La Diva de l’Empire
K. WEILL
Youkali, tango habanera
F. LEHAR
Chanson de Vilya, extrait de « La Veuve joyeuse »
A. MESSAGER
Duo de l’âne, De-ci, de-là, extrait de « Véronique »

 

Biographies

François CORNU a effectué ses études musicales à l’Ecole Normale de musique de Paris dans la classe de Victoria MELKI (Diplôme Supérieur d’Exécution- Licence de Concert à l’unanimité du jury en 1986).

Il se perfectionne durant trois années avec Raymond TROUARD, professeur au CNSM de Paris, puis lors de stages auprès de Jean-Claude PENNETIER et Akiko EBI.

Demi-finaliste du Concours International VIOTTI à Vercelli en Italie, finaliste du Concours Henri Sauguet à Martigues en 1993, 1er Prix du Concours Madeleine de Valmalète à Paris, il se produit en France et à l’étranger (Allemagne, Autriche, Suisse, Angleterre) lors de nombreux récitals, concertos avec orchestre (Mozart, Beethoven, Chopin, Gershwin), ou programmes de musique de chambre.

 

Il a donné ces dernières années des concerts en compagnie de Jean-Claude Pennetier, Bruno Pasquier, Alain Kremski, les violoncellistes Agnès Vesterman, Yves Dharamraj et Yan Levionnois, Alain Billard  (clarinette à l'Ensemble Intercontemporain), François Bazola, chanteur, Eve Ruggieri lors de conférences et concerts lyriques, Michael Lonsdale, comédien...

 

Il affectionne particulièrement la forme du récital et aime échanger avec le public en présentant les œuvres qu’il interprète. Créateur d’événements, il organise depuis 1999 le Festival « Carré d’As Jeunes Talents » en Eure-et-Loir et depuis 2010 les Rencontres Musicales de Tours.

 

La recherche de nouveaux publics et le développement de la musique amateur sont également pour lui des priorités et attestent de son profond désir à rendre la Musique accessible au plus grand nombre.  Il anime depuis dix ans l'émission de radio « Passion Musique » sur RCF en Touraine.

 

François CORNU a enregistré trois CD consacrés à des œuvres de Mozart, Schubert, Chopin, Schumann, Liszt, Debussy, Ravel, Falla, Ginastera,  Rachmaninov…

            Son actualité est présentée sur le site http://elixir-chartres.org

 

Agathe GOICHON, flûte Traversière

Née à chartres (28) Agathe Goichon début la Flûte Traversière à l’âge de 8 ans dans l’école de musique de Lèves avec M. Daniel Brun avant de poursuivre avec Jean-François Lagrost en banlieue parisienne. Après l’obtention de son baccalauréat elle étudie auprès de Fabienne Lubrano avec qui elle obtient son Diplôme d’Etude Musicale à l’unanimité. Elle intègre le prestigieux CRR de Boulogne Billancourt avec Céline Nessi en perfectionnement avant d’intégrer la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg directement en deuxième année dans la classe de Mario Caroli.

 

Agathe a récemment été lauréate de la bourse de la Fondation Richard Wagner à Bayreuth et finaliste du concours FMAJI en Février 2019.

 

Active dans sa recherche de perfectionnement musical, elle participe à de nombreuses masterclasses et cours particuliers avec notamment Michel Moragues, Vicens Prats, Raymond Guiot, Sylvia Carredu.

Depuis quelques années, elle développe son goût pour le Piccolo grâce à Anaïs Benoit, Julien Vern et Sandrine Poncet.

Anaëlle BLANC VERDIN, violon baroque 

Titulaire d'un Master de violon baroque mention très bien à l’unanimité, ainsi que d’un Certificat d'Aptitude de musique ancienne du CNSMD de Lyon, Anaëlle Blanc-Verdin s'est également perfectionnée auprès de musiciens d’horizons divers tels Jean-Jacques Kantorow, Dominique Pifarély, Amandine Beyer, Sophie Gent, Enrico Onofri.

 

Elle se produit et enregistre avec des ensembles baroques renommés tels Les Talens Lyriques (C. Rousset), Les Nouveaux Caractères (Sébastien D’Hérin), Concerto Soave (J-M. Aymes), Les Surprises (L-N. Bestion de Camboulas), Consonance (F.Bazola), …

Laetitia CORCELLE, soprano

Lætitia Corcelle a un parcours atypique : après une formation universitaire en littérature, elle est d’abord chargée de communication puis journaliste, rédactrice en presse pour enfants. En 2006, elle entre au Conservatoire National de Région de Strasbourg. Elle s’y forme auprès de Marie Kobayashi, Françoise Kubler et Michèle Ledroit, et obtient ses diplômes de chant lyrique et musique de chambre en 2009. Elle reçoit par ailleurs l’enseignement précieux de Brigitte Balleys, Jeff Cohen et François Leroux.

Soprano, à la fois soliste et choriste, elle apprécie autant les miniatures musicales en solo ou à un par voix, que les grandes œuvres chorales. Elle chante au sein de l’ensemble Mélisme(s) de Gildas Pungier et de l’ensemble Exosphère de Jean-Philippe Billmann, dans le chœur de l’opéra de Rennes ou encore avec l’orchestre Mattheus de Jean-Christophe Spinosi. Dans des projets plus personnels en Touraine, elle se produit en 2018 avec le pianiste François Cornu, notamment dans un récital musical et littéraire intitulé « Et si Madame Bovary avait chanté ? ».

Par ailleurs, elle s’intéresse à la musique sacrée : en 2008, ses premiers récitals en Alsace sont constitués de mélodies sacrées, puis elle travaille au sein de l’académie de musique et d’arts sacrés de Ste Anne d’Auray, de 2010 à 2013, où elle est à la fois soliste, formatrice en technique vocale et assistante chef de chœur. Depuis 2013, elle est conseillère artistique du Festival de Rocamadour aux côtés d’Emmeran Rollin et Enguerrand de Hys. 

Fin 2017, elle crée la Sportelle, ensemble de 4 à 8 chanteurs et autant de musiciens, dédié à la musique sacrée occidentale et donne plus de dix concerts dès sa première saison.  

Olivier COIFFET, ténor

Formé à la maîtrise de Fourvière à Lyon puis au Conservatoire supérieur de Paris, Olivier Coiffet aborde de nombreux répertoires, de la polyphonie Renaissance à la création contemporaine.

 

Après un diplôme de Sciences-Po Paris et un master en gestion culturelle, il se tourne vers la musique en 2004 et se produit bientôt en soliste avec de nombreux ensembles et chefs européens, parmi lesquels Pygmalion (Raphaël Pichon), le Collegium Vocale (Philippe Herreweghe), Académie Bach (Michael Radulescu), La Fenice (Jean Tubéry), Ars Nova (Jean-Michaël Lavoie), le Poème harmonique (Vincent Dumestre), Huelgas (Paul van Nevel), Vox Luminis (Lionel Meunier), Weser Renaissance (Manfred Cordes), Consonance (François Bazola), Correspondances (Sébastien Daucé), Doulce Mémoire (Denis Raisin-Dadre), Accentus (Laurence Équilbey), Jacques Moderne (Joël Suhubiette), Faenza (Marco Horvat), Musicatreize (Roland Hayrabedian)…

Sa sensibilité à la culture germanique lui permet d'interpréter avec succès les rôles d’évangéliste des Passions et de l’Oratorio de Noël ainsi que de nombreuses oeuvres de Bach en France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. Il se consacre également au lied, de Mozart à Berg, en passant par Schumann, Brahms… En outre, son goût pour la vocalité italienne de la Renaissance et du baroque l’amène à chanter régulièrement les différents livres de madrigaux et la musique sacrée de Monteverdi, Gesualdo…

À la scène et au disque, il se produit dans des oeuvres contemporaines comme l’Enterrement de Mozart de Bruno Mantovani, où il tient le premier rôle (Festival de Besançon & Grand théâtre d’Aix-en-Provence), ou Un retour, d’Oscar Strasnoy. Il est également sollicité dans le répertoire baroque: avec le Poème harmonique et Vincent Dumestre, il tient le rôle titre de Caligula delirante de Pagliardi (festivals de La Côte Saint-  André, Pontoise, Opéra de Rouen, diffusion France Musique). Les saisons passées et à venir le voient tenir plusieurs rôles sous la direction de Raphaël Pichon, dans des opéras de Rossi, Cavalli et Rameau. Enfin, sa voix lui permet également d’aborder l’opéra romantique, comme dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, où il tient le rôle de Nathanaël sur les scènes de Rouen et Versailles.

Récemment, il a chanté le rôle de Leon Trotsky dans L’homme qui aimait, un opéra de Fernando Fiszbein, au Teatro Colon de Buenos Aires, les Vêpres de Monteverdi, en Allemagne et en Grande-Bretagne, avec Vox Luminis et le Freiburger Barockorchester, le Magnificat de Jean-Louis Florentz au festival Messiaen de La Meije, avec l’orchestre régional de Cannes (diffusion France Musique).

En 2019, parmi d’autres projets, il enregistrera les Vêpres de Cozzolani avec I Gemelli et Emiliano Gonzalez Toro (tournée 2019/20), avant de repartir en tournée avec Pygmalion et les Vêpres de Monteverdi. En avril, il chantera l’évangéliste des deux Passions de Bach en Suisse, sous la direction de Michael Radulescu (Saint-Matthieu - Porrentruy) et de Julien Laloux (Saint-Jean - Vevey). À Beyrouth en mai, il tiendra le rôle de Jean dans Hacho, la Passion selon Marie, de Zad Moultaka. À l’automne, il sera une Aura dans l’Ercole amante de Cavalli, à l’Opéra comique, sous la direction de Raphaël Pichon.

En 2020, il continuera son périple « Vêpres de Monteverdi », avec une série de sept représentations au Park avenue Armory de New York, et tiendra le rôle d’une Parque dans Hippolyte et Aricie de Rameau, à l’Opéra comique.

 

3 rue Van Vooren 37100 Tours - +33 (0)6 21 58 41 69 - oliviercoiffet@me.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Les Amis de la Clarté Dieu
© site web, photos et vidéos: Sylviane Monthulé, artiste-plasticienne, sylviane.monthule@sylvemcreations.net
© participation photos: merci à FX. Lebas, Jérôme Delpau

Email